VINS BLANCS

EN SAVOIR PLUS

Que manger avec du vin blanc ?

Vous avez une bouteille de vin blanc et ne savez guère comment l'accompagner ? Nous allons vous aider à vous y retrouver et vous apprend à choisir l'accord parfait !

Règle n°1 : déblayer le terrain
Un vin raffiné accompagnera un plat raffiné. 
Un vin simple accompagnera un plat simple.
Si vous ne respectez pas cette règle, vous risquez de rester sur votre fin car ni le plat ni le vin seront mis en valeur.

Règle n°2 : distinguer le besoin
A chaque étapes du repas correspond un vin.
Pour l'apéritif, on privilégie un vin blanc sec, un demi-sec ou un moelleux. 


Règle n°3 : faire des accords originaux
Osez le blanc avec du fromage !
N'ayez pas peur de vous tromper et suivez votre intuition. 
Goutez le vin puis le plat puis, gouttez à nouveau le vin. Si tous les arômes du plat reviennent en force sur votre palais et dans votre bouche, vous avez trouvéVOTRE accord parfait.

Règle n°4 : Préparer son vin
Commencez à préparation vos bouteilles la veille pour que le vin soit le meilleur possible et que vos accords soient réussis. Pour se faire, couchez les bouteilles de vin blanc au réfrigérateur la veille puis, le jour J, ouvrez-les quelques heures avant le début du repas.

Le vin blanc accompagnera les huîtres, les coquillages, les poissons grillés et les poissons en sauce, les viandes blanches, les fromages doux, certains fromages à pâte dure, les fromages au lait de vache, le munster, le fromage de chèvre, les desserts aux fruits.

Côté mer : optez pour un vin blanc de la Vallée de la Loire comme un Anjou Blanc, un Muscadet ou un Pouilly-Fumé. 

Les huîtres et les coquillages : Muscadet, Bourgogne Aligoté, Chablis, Sancerre, Riesling, Pinot et Bergerac.

Les poissons en sauce : Chablis, Pinot Gris, Pouilly-Fuissé, Pouilly-Fumé, Sancerre, Bourgogne Aligoté.

TOUT SAVOIR SUR LES SORTES DE VIN BLANC

LES SECRETS DE SON ÉLABORATION

Il fut découvert suite à la fermentation naturelle du jus de raisin. Il a traversé les âges, et de nos jours sa fabrication est faite selon le même principe, mais les étapes de fabrication ont été perfectionnées par l’homme pour avoir un produit de meilleure qualité.Le vin obtenu dépend en premier lieu du cépage. C’est un mot utilisé pour désigner les variétés de vignes. Le vin blanc provient de la fermentation alcoolique de cépages particuliers : des raisins blancs ou des raisins à jus blanc.

Il existe plusieurs types de cépages blancs qui sont cultivés par les vignerons pour la fabrication du vin blanc.

Les plus connus sont ceux cités ci-dessous :

  • Le Muscat blanc : C’est toute une famille de cépages, mais le plus populaire parmi eux est le muscat blanc à petits grains. Ce qui caractérise cette famille de cépage est son arôme fruité (pamplemousse, musc, raisin de table, etc.). On le trouve principalement en Alsace, Italie, Australie…
     

  • Le riesling : Selon son terroir, il peut donner différents types de vin. Le riesling a un fort parfum. Les arômes principaux sont le citron, la cannelle, le kérosène, le tilleul… On le retrouve principalement en Alsace et en Allemagne où il est considéré comme le cépage le plus noble, en Espagne, au Canada et en Amérique.
     

  • Le Gewurztraminer : C’est un cépage qui se distingue par sa forte aromaticité. On peut distinguer les arômes ananas, litchi, muscade et rose. On le retrouve également en Autriche, Allemagne, Canada.

  • Le Chardonnay : C’est le cépage de référence dans la fabrication de vin blanc sec. Il dispose de plusieurs arômes : pêche, beurre, agrume, litchi, poire. Dans le monde entier, les vins blancs de la Bourgogne et Vallée de la Loire sont une référence. Ce cépage est aussi retrouvé en Afrique du Sud, Canada, Australie, Italie et dans d’autres pays.  

  • Le Sauvignon : C’est un cépage mondialement cultivé. Deux des meilleurs vins blancs du monde sont faits avec ce cépage. Il présente des arômes d’herbes, de fruits verts, de menthe et de pomme.

Ces cépages suivent des processus bien définis avant de se retrouver en bouteille dans une cave à vin.